Madame Rêve
Carnet de tendances

Madame Rêve

Derrière chaque collection, se cachent des heures de réflexion, de recherche d’inspiration, de création…
Nos stylistes à l’imagination débordante n’ont pas ménagé leurs efforts pour créer cette nouvelle collection.
Dans cette interview Catherine, Maria et Cécile nous dévoilent les dessous de notre collection du Printemps.

Pourquoi « Madame Rêve » comme nom de collection ?

Maria : « Au retour du printemps, on avait envie de profiter de cette énergie qui monte quand les beaux jours reviennent. Quand on laisse place à ce type d’ouverture, il y a plein de choses qui arrivent et c’est un cercle vertueux. Alors on voulait une collection spontanée, pétillante, douce, un peu décalée, onirique, dansante et pleine de vie. »

Catherine : « On réfléchissait dans quel état d’esprit on était avec nos amis quand les premiers rayons de soleil arrivent après l’hiver. On était toutes d’accord pour dire qu’on voulait mettre son bureau dehors au soleil »

 

Quelles ont été vos principales sources d’inspiration ?

Maria : « Les rêves dansants de Pina Baush, la peinture sur céramique, les activités de vie artisanales. »

Catherine : « On a écrit des noms de musiques françaises sur des petits bouts de papier pour créer notre propre cadavre exquis. Avec celles-ci nous avons créé un texte qui nous inspirait le printemps et l’état d’esprit dans lequel nous étions. On a suivi la trame des mots pour nous inspirer. »

Cécile : « La nature qui commence petit à petit à fleurir, toutes ces jolies tonalités douces, les fleurs des champs, le tout baigné dans une lumière de printemps, solaire, mais toujours un peu fraîche. Tout cela nous a beaucoup inspiré pour imaginer notre gamme de couleurs. »

La musique est le leitmotiv de cette collection, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Maria & Catherine : « Nous avons voulu mélanger l’esprit littéraire de Balzac Paris, son engagement T.P.R et l’inspiration de Chrysoline qui était le rythme et le tempo. On a cherché à explorer un style, une typologie et on s’est vite rendu compte que c’était si riche qu’il était important d’aborder la musique dans son ensemble. On s’est donc pris pour les élèves d’André Breton et on a créé un cadavre exquis qui évoque des titres qui touchent plusieurs générations de personnes et de façon transversale. »

Une musique qui vous a particulièrement inspirée ? Pourquoi ?

Maria : « Pour ma part, Recto Verso de Paradis pour le rythme en slow motion qui évoque le contemplatif et le fait de prendre le temps de vivre. Mais aussi, la couleur de l’eau, la lumière solaire, la fraîcheur et la spontanéité du clip. Par dessus ça, je trouve le texte assez évocateur de notre mission T.P.R. »

Cécile : « Les chansons françaises vintages, des années 60, un peu kitsch et surannées où le rythme est enjoué, frais et positif, bref exactement comme l’esprit de notre collection printemps ! »

Votre pièce coup de coeur ?

Maria : « Difficile de faire un choix mais je dirais les pièces imprimées fleuris orange et vert irisé et les nouveaux coloris et anses de notre iconique César »

Catherine : « Plutôt des pièces coups de coeur ! La chemise Mila car elle est va avec tout et j’adore ses détails de grande dentelle. Le cardigan Sully parce qu’il est doux comme un nuage et la bague Adela qui est sublime. »

Cécile : « Ma pièce coup de coeur serait la robe Adonis fleurie, romantique et colorée ! J’adore aussi les Alois, qui me rappellent toujours l’enfance, à mixer avec le jean Adriano blanc. »

 

Un mot pour décrire la collection ?

Maria : Vibrante !

Catherine: Poétique ! 

Cécile : Fleurie !

 

Et vous, de quoi rêvez-vous en ce moment ?

Catherine : « Pour ma part, je rêve d’être à une terrasse de café bondée avec mes amis. Au soleil un bon verre à la main et sentir la ville pleine de vie. »

Cécile :  « Et moi je rêve de m’allonger dans un parc, faire un pique-nique entre amies et prendre le soleil ! »

Maria : « Là j’ai très envie de retrouver mes amies, et qu’on se fasse un week-end à la plage avec du rosé ! »

Balzac Paris

Commentaires

laissez nous un petit mot

LAISSER UN COMMENTAIRE :