Chiner ses cadeaux de Noël : interview croisée de Charlotte et Chrysoline
Carnet de tendances

Chiner ses cadeaux de Noël : interview croisée de Charlotte et Chrysoline

Vous le savez, chez Balzac Paris, on prend le cycle de vie de nos pièces très à coeur, de leur conception à leur recyclage. 

Chrysoline, que l’on ne vous présente plus, collectionne les objets anciens qu’elle aime chiner dans les brocantes, physiques ou virtuelles, pour décorer son appartement. Mais comment cette sensibilité à la durabilité des produits se traduit-elle chez Balzac Paris ? À travers Les Durables, un rendez-vous mensuel où nous remettons en vente les pièces de l’année précédente à prix doux, dans une démarche zéro-gâchis.

 

Heureusement pour la planète nous ne sommes pas les seuls préoccupés par la seconde vie des produits ! Qui de mieux que Charlotte, fondatrice de Selency, pour en parler ? Selency, c’est une brocante en ligne où plus de 100 000 meubles et objets de décoration ont soigneusement été chinés pour vous.

Nous avons donc demandé à ces deux expertes sur le sujet de vous livrer leurs meilleurs conseils pour dénicher vos cadeaux de Noël de seconde vie dans une démarche zéro-gâchis. 

Charlotte, pourquoi chiner ?

Pour avoir une déco qui nous ressemble vraiment et qui soit authentique et par la même occasion pour faire du bien à la planète.

Qu’est ce que cela t’apporte personnellement au-delà du gain matériel ?

Il y a un vrai apprentissage derrière le fait de chiner, dès que l’on chine une pièce on achète aussi un peu d’histoire on apprend des choses et on s’enrichit donc personnellement. En chinant on apprend aussi à payer le bon prix et mesurer la valeur des choses c’est important à l’heure où l’on croit qu’une chaise de belle facture peut couter quelques euros à la fabrication, ou encore que la livraison est produite par magie et donc gratuitement. Cette mesure est importante pour consommer moins mais mieux.

3 conseils pour être le plus efficace possible lorsqu’on chine ? 

Ne pas avoir d’idée fixe mais plutôt être ouvert.
Observer beaucoup et surtout les détails.
Et se dire justement que l’on ne cherche pas forcément l’efficacité mais qu’on se donne le temps.

Offrir un cadeau qui a déjà une histoire, c’est un top ou un flop ?

Of course un gros top. Encore mieux, bien sûr, si l’on arrive à avoir un petit bout de l’histoire à raconter.

Selency en 3 mots ?

Décoration, Authenticité, Singularité.

 

Chrysoline, pourquoi proposer  de nouveau les articles des collections passées au travers des Durables ?

Chez Balzac Paris nous nous plaisons à imaginer une mode qui traverse les saisons et les années ! Nous pensons donc celle-ci pour que nos imprimés, nos coupes et nos accessoires restent dans l’air du temps saison après saison pour devenir des indémodables du vestiaire de nos clientes. C’est pourquoi nous offrons la possibilité d’acquérir nos collections de l’année passée à -30% dans la catégorie « Les Durables » avec cette idée que : rien ne se perd tout se transforme !

Offrir un cadeau qui  vient d’une collection de l’année précédente, c’est un top ou un flop ?

C’est un TOP ! Pour les raisons que je viens d’expliquer et parce que cette création aura été imaginée dans notre démarche T.P.R (Toujours Plus Responsable) elle sera de qualité pour un vêtement ou accessoire qui dure et perdure.

Quelle est la petite pépite que l’on peut retrouver dans les prochains Durables ?

Cette fois-ci, on retrouve le joli pull Suzette dans sa version bleu jean. Un iconique Balzac Paris.

Tes 3 pièces favorites pour une mode intemporelle (et donc durable) ?

– Le César (pour tous les jours et plus si affinité ! Taille, look et praticité, il est parfait).
– Le pull Suzette (la joie de l’enfiler par temps froid + qualité irréprochable).
– La chemise George (sous un gros pull ou pour sortir, ce savant mélange de masculin/féminin n’a pas dit son dernier mot).

Les Durables en 3 mots ?

Les Durables : Prix fous ! Qualité ! Durabilité.

 

Vos meilleures adresses pour trouver des cadeaux de Noël de seconde vie  (à Paris et ailleurs) ?

Charlotte : « Évidemment le corner Selency du 6 au 8 décembre au 51 rue de Turenne 75003 pour la déco, les friperies que l’on peut trouver partout pour un vêtement ou accessoire original, cela peut être aussi de l’électronique sur le site Back Market. En fait cela dépend des goûts de la personne à qui l’on souhaite faire un cadeau car tout existe en seconde main et parfois encore plus beau et original que le neuf. »

Chrysoline : « À la Maison d’Hiver Balzac Paris bien entendu : au 18 rue de Turenne, du 7 au 22 décembre ! Mais également Meert à Lille pour de délicieuses Gauffres. Le Chat bleu au Touquet pour un bon paquet de chocolat. Chez Marion Graux pour de très belles poteries ou un bouquet de fleurs séchées rue de Dunkerque à Paris… »

Un conseil pour un Noël responsable ?

Charlotte : « Appliquer le « moins mais mieux », pour éviter d’acheter aux petits neveux, cousins, oncles et tantes des cadeaux en pagaille et peu qualitatifs qui risquent, en prime, de ne pas être utilisés. Ré-utiliser les papiers cadeaux ou emballer avec des papiers recyclés, ou mieux avec du tissu afin d’éviter d’avoir un volume d’emballage à jeter plus gros que les cadeaux restants.. Mais le plus important reste sans doute d’amener la discussion des bonnes pratiques pour un quotidien plus « green », un joli sujet de discussion pour partager en famille les bonnes pratiques de chacun et se sensibiliser les uns les autres. »

Chrysoline : « Je vous conseille d’emballer vos cadeaux dans des chutes de tissus. De cuisiner maison ! De chiner votre vaisselle et décoration pour le grand jour. Mais également de penser aux plus démunis en regardant ce que vos enfants ou vous-même pourriez offrir aux personnes dans le besoin ! Un Noël responsable c’est un Noël authentique ! Enjoy 😉 »

 

 

Balzac Paris

Commentaires

laissez nous un petit mot

LAISSER UN COMMENTAIRE :