Marithérez, la boutique qui met le papier à l’honneur
Carnet de tendances

Marithérez, la boutique qui met le papier à l’honneur

Marithérez ou l’ambition de redonner le plaisir de communiquer. C’est le pari d’Ophélie, créatrice de cette boutique à Montreuil-sur-Mer. Elle y oeuvre chaque jour à redonner sa juste place à l’écriture manuscrite, comme un instant privilégié pour renouer avec ses émotions.

Qui êtes vous ? Présentez-vous/le magasin en quelques mots.

Je m’appelle Ophélie Deleplanque et j’ai ouvert la boutique Marithérez à Montreuil-sur-Mer. 

L’idée de Marithérez, c’est de redonner du plaisir dans la communication. Lorsqu’il s’agit d’émotions, de transmission, le clavier et l’écran font pâle figure face au papier et au crayon. L’écriture manuscrite et le livre papier prennent alors du relief. Une allure de luxe, d’instant privilégié. Un cadeau qu’on (se) fait.

Marithérez célèbre le papier, la matière qui nous invite à créer du lien, à développer notre imaginaire et à cultiver notre intimité. Elle relie l’émotion du produit à celle de l’expérience client.

Racontez-nous l’histoire de Marithérèz ?

Déjà à 7 ans, je collectionnais du joli papier à lettre qu’on s’échangeait entre camarades dans la cours de récréation. Je suis passionnée de plumes, de rangement de bureau, de cartables et d’arts graphiques, et j’avais envie de le partager.

Au moment d’entamer un nouveau chapitre de ma vie professionnelle, cette obsession infatigable s’est transformée en vocation. En conjuguant cela à mon goût des lieux « vivants » et « habités » ; j’ai compris que mon projet de vie était celui de créer un lieu de vie dédié à la « papeterie- plaisir » et aux émotions qui l’entourent.

J’avais mon projet. Je cherchais l’endroit idéal pour le développer.
Enracinée dans le territoire Montreuillois dans la branche paternelle de ma famille, j’ai eu un « déclic » en flânant dans la ville fortifiée. Je me projetais. Quelques mois plus tard, les opportunités heureuses se sont présentées à moi.

Aujourd’hui le choix de cette ville résonne comme une évidence. Un petite ville à taille humaine. Que l’on sent dynamique, attractive et festive.
M’installer à Montreuil c’est revenir sur les terres des générations qui m’ont précédée, notamment celles de ma grand-mère Marie-Thérèse. La fameuse.

3 mots pour définir le Marithérèz ?

Simplicité, plaisir et gaité (à 3 niveaux : la visite dans la boutique, l’achat et l’usage des produits « coups de coeur »).

Pourquoi ce nom, Marithérèz ?

Une volonté de personnifier le lieu pour « raconter une histoire ».  Je cherchais un nom impactant, et un jour le prénom de ma grand-mère m’a paru évident !

Pourquoi vous êtes-vous installée à Montreuil-sur-Mer ? Dans quelle démarche ?

C’est d’abord un « feeling » il y a 4 ans en promenant. J’ai eu une attirance totale pour cette ville. Y projeter mon projet me semblait (encore une fois) une évidence.

Qu’est-ce qu’on trouve chez vous et nulle part ailleurs ? Un objet insolite ?

Le peacock. Un support en chêne pour « planter » ses crayons de couleur représentant un paon.

 

Etre éco-responsable, qu’est-ce que ça vous évoque ? Vous inscrivez-vous dans cette démarche ?

Oui, autant que je peux, mais ça prend du temps… En tout premier lieu je travaille au maximum avec des fournisseurs et partenaires qui travaillent dans ce sens là (partenaire local et BIO en pâtisserie / toutes les boissons café thé et jus sont bio) et mon offre produit en majorité avec des fournisseurs éco-responsables (fabrication et circuit de distribution raisonnés).

Si vous deviez nous donner un conseil éco-responsable, ce serait lequel ? Votre routine éco-responsable au sein de la boutique ?

Je donne mon marc de café bio, chaque semaine, à un maraîcher bio de Montreuil-sur-Mer.

Montreuil en 1 mot c’est quoi ?

Les plaisirs. Mais aussi le charme et la promesse.

 

Crédits photo: Julie Beal

Balzac Paris

Commentaires

laissez nous un petit mot

LAISSER UN COMMENTAIRE :