Un jean responsable, qu’est-ce que c’est ?
Nouveautés

Un jean responsable, qu’est-ce que c’est ?

Le jean est sûrement la pièce la moins responsable de notre vestiaire mais aussi celle dont on ne pourrait pas se passer. Qu’est-ce qu’un jean responsable ? Quels sont les impacts de la production d’un jean sur notre société ? En quoi Mattis, Austin et Joe sont-ils T.P.R ? Autant de questions sur lesquelles Ulysse, responsable RSE chez Balzac Paris, lève le voile.

 

Qui es-tu et quel est ton rôle chez Balzac Paris ?

« Je suis Ulysse, en charge de la responsabilité sociétale et environnementale de Balzac Paris. Je travaille main dans la main avec les équipes à rendre notre entreprise toujours plus responsable et à réduire l’impact environnemental et social de notre activité, de la production de nos collections à l’acheminement de vos commandes en passant par le bien-être de nos salariés. »

Quel est véritablement l’impact de la production d’un jean sur notre environnement ?

« Plusieurs choix déterminent l’impact environnemental d’un jean. Pour commencer, le choix de la matière. Le jean est majoritairement composé de coton. La production de coton est l’une des plus consommatrices en eau. Par exemple, produire un jean nécessite entre 7 000 et 10 000 litres d’eau ! Ensuite, la culture du coton conventionnel nécessite aussi beaucoup de pesticides. Pour vous donner un ordre d’idée, 25% des pesticides utilisés dans le monde sont destinés au coton, qui ne représente que 2,5% des surfaces totales cultivées. L’utilisation de pesticides dans les champs de coton pollue l’eau et détériore la biodiversité. 

Ensuite, si on veut donner un aspect vintage au jean, il devra subir un procédé appelé “délavage”. Par exemple, la méthode de délavage du “stone washing” consiste à laver le jean avec des pierres et des produits chimiques, ce qui pollue l’eau utilisée et consomme beaucoup d’énergie. »

 

Et d’un point de vue social ?

« Le jean rencontre les mêmes problématiques que le reste de l’industrie textile c’est-à-dire, le travail forcé, le travail des enfants, le manque de protection etc.

En plus de ces problématiques, le jean rencontre des enjeux supplémentaires qui lui sont propres. Une autre technique de délavage appelée “sablage” consiste à projeter du sable à haute pression sur le denim. Inhaler ce sable, et plus particulièrement la silice qu’il contient, peut entraîner une maladie pulmonaire incurable et potentiellement mortelle : la silicose. »

 

Il y a quelques mois, nous lancions des jeans en coton bio. Aujourd’hui on  sort des jeans 100% T.P.R ! En quoi ces nouveaux jeans sont-ils responsables ?

« Si on retrace l’évolution des jeans chez Balzac Paris, il y a à peine un an on proposait des jeans classiques, fabriqués au Portugal. En avril 2019, la marque fait un premier pas vers des matières responsables. Nous proposions, Joe, notre tout premier jean en coton biologique. Et Mattis, composé à 40 % de matières recyclées.

5 mois après, nous passons un nouveau cap. En plus d’être en coton bio, nos jeans sont désormais délavés au laser. Et pour aller encore plus loin, ces nouveaux jeans sont labellisés GOTS (Global Organic Textile Standard) »

 

Pourquoi le coton bio ?

« Le coton bio est produit sans aucun pesticides et OGM. Il ne pollue pas l’eau, et préserve la biodiversité. Sa production émet 50 % de CO2 en moins que le coton conventionnel. »

Joe est composé à 99 % de coton bio

Austin est composé à 99 % de coton bio

Mattis est composé à 99 % de coton bio

 

En quoi un délavage au laser est-il plus responsable qu’un délavage traditionnel ?

« D’un côté environnemental et comparé à un délavage traditionnel, un jean délavé au laser consomme :

  • 95% d’eau en moins
  • 60% d’énergie en moins
  • 80% de produits chimiques en moins

De plus, le délavage au laser n’est pas nocif pour les ouvriers ! »

 

Que garantit la labellisation GOTS ?

« Pour qu’un vêtement soit labellisé GOTS (Global Organic Textile Standard), tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement doivent avoir été contrôlés selon des critères environnementaux et sociaux très stricts. Par exemple de nombreux produits chimiques sont interdits et les travailleurs doivent pouvoir négocier collectivement. En résumé, ce label offre des garanties sur la maîtrise de l’impact environnemental et sur le respect des libertés fondamentales des travailleurs. »


Nos jeans sont disponibles à partir du 28 août sur notre eshop.

Balzac Paris

Commentaires

laissez nous un petit mot

LAISSER UN COMMENTAIRE :