CAP SUR UNE ANNÉE TOUJOURS PLUS RESPONSABLE !
Carnet de tendances

CAP SUR UNE ANNÉE TOUJOURS PLUS RESPONSABLE !

On ne devient pas responsable du jour au lendemain. Être responsable passe par des actions concrètes, qui au fil du temps, renforcent une démarche plus globale.

Cette démarche a commencé en 2014 avec le lancement de notre première Collection Responsable.
Le concept ? Réinventer vos pièces préférées en utilisant nos tissus restants pour vous les proposer à prix plus doux dans une démarche zéro gâchis.

Quelques années plus tard et grâce à votre fidèle accueil, nous lançons notre 6ème collection responsable ! L’occasion idéale de faire le point sur notre démarche T.P.R (Toujours Plus Responsable) et de vous en dire plus sur ce qui vous attend en 2019.

 

Chrysoline, Directrice Artistique et co-fondatrice et Marie-Emmanuelle, Chef de Création de Collection, répondent à toutes vos questions.

 

 

Que signifie « être responsable » ?

Chrysoline : « Pour nous, c’est devenu vital de créer et d’agir « responsable », loin de la surconsommation. Nos collections sont produites en Europe sur des chaînes de production raisonnées. Nos usines sont de véritables partenaires. Depuis 2014, nous proposons des collections zéro gâchis en utilisant les chutes de nos tissus. Et depuis peu, des lignes en coton issu de l’agriculture biologique. Cela s’inscrit dans une démarche globale, aussi bien un état d’esprit en interne, que des actions menées pour nos clientes qui nous suivent dans cette démarche. »

Marie-Emmanuelle : « C’est une conviction personnelle mais aussi un leitmotiv et surtout un défi quotidien. C’est réfléchir à chaque étape de la chaîne, à bien faire les choses : le choix des matières, de nos confectionneurs, optimiser écologiquement nos processus de production et, enfin limiter nos déchets et tenter au maximum de recycler ce que nous n’avons pas pu éviter.»

 

Et « T.P.R » ?

Chrysoline : « T.P.R (toujours plus responsable) parce qu’on peut toujours faire mieux et que nous travaillerons toujours en ce sens. »

Marie-Emmanuelle : « On ne peut jamais être parfait. En revanche, on peut toujours faire mieux ! D’ailleurs, toute l’industrie textile prend conscience de ses lacunes et des innovations complètement folles émergent partout dans le monde et être « T.P.R. » c’est aussi jouer les apprentis sorciers avec eux pour inventer les vêtements de demain. »

 

Quelles mesures ont déjà été prises en ce sens depuis les débuts de Balzac Paris ?

Chrysoline : « Nous avons fait le choix de produire en France ou en Europe afin de privilégier des usines proches de nous pour un impact carbone limité ! Nos produits sont acheminés par camion et sont sur des chaînes de production raisonnées. Ce choix est au cœur de nos actions depuis nos tous débuts ! Très vite, les collections responsables s’imposent comme évidentes au vue des tissus stockés dans nos usines ! Les prix justes sont aussi une priorité, avec une distribution exclusivement en ligne, nous maitrisons nos marges et sommes fiers de proposer des produits de qualité à un prix honnête. Nous souhaitons pouvoir être transparents avec nos clientes, il n’y a pas de zone d’ombre dans nos usines ou dans notre sourcing. Et si nous prenons la mauvaise direction nous sommes capables de rebrousser chemin pour ne pas nous perdre. En interne, nous sommes passés aux « joyeux recycleurs » pour nos déchets et nous réfléchissons sans cesse à comment être « Toujours Plus Responsable » dans nos actions du quotidien, mais aussi comment offrir une mode désirable et responsable. »

 

Quels ont été les enjeux responsables de l’année 2018 ?

Marie-Emmanuelle : « Balzac Paris a toujours fait confectionner en quasi-totalité ses vêtements en Union Européenne et les matières utilisées sont pour beaucoup naturelles. 2018 a marqué un tournant plus fort : repenser notre sourcing matières, travailler sur des produits labellisés et démonter nos chaînes de valeur pour mieux les questionner et les remonter. »

 

Quels sont les enjeux pour 2019 ?

Marie-Emmanuelle : « Être toujours plus responsable ! Développer encore les matières naturelles (coton biologique et lin par exemple), repenser nos matières artificielles (développement du tencel et remplacement de la viscose conventionnelle par de la viscose écologique), introduire des matières recyclées (pulls, jeans, maillot de bain), travailler du cuir biodégradable et construire des circuits courts. »

Chrysoline : « Cap sur les produits responsables dans l’accessoire ! Gros challenge auquel s’attellent avec conviction Marie-Emmanuelle et Maria-Rosa. La route est longue mais nous sommes certains que nous pouvons faire bouger les lignes. »

 

Votre plus grande fierté dans cette démarche T.P.R ?

Marie-Emmanuelle : « D’avoir le sentiment de contribuer à rendre plus propre cette industrie qui nous passionne. »

Chrysoline : « Je suis très fière de l’équipe Balzac Paris qui par conviction personnelle ou non, souhaite mener ce projet à bien et faire de Balzac un référent en la matière. Nous sommes authentiques dans nos démarches et transparents. Nous ne seront jamais puristes mais nous marchons tous vers la même direction et pour une équipe c’est très motivant ! »

 

Quels conseils donneriez-vous aux clientes pour être T.P.R ?

Marie-Emmanuelle : « Renseignez-vous sur les matières et les conditions de confection, faites des choix et assumez-les ! »

Chrysoline : « Bien acheter c’est penser à la seconde vie du produit ! Vous ne serez jamais déçu d’avoir mis le prix dans un produit de qualité et responsable. Car même si vous vous en lassez, il fera toujours une heureuse en seconde main ! »

 

Pour découvrir le lookbook de notre nouvelle Collection Responsable, c’est par ici.

 

Vous avez encore des questions à nous poser ou des idées pour renforcer notre démarche T.P.R ?
Écrivez-nous à balzac-et-vous@balzac-paris.fr !

Balzac Paris

Commentaires

laissez nous un petit mot

LAISSER UN COMMENTAIRE :