Bonne fêtes les mamans ! ♥

C’est toujours avec beaucoup d’émotion que l’on vit la fête des mères. Pour célébrer cela en famille, les idées de cadeaux symboliques et poétiques ne manquent pas chez Balzac Paris ! Voici notre sélection pour toutes les mamans à offrir ou se faire offrir.


Voici nos idées de cadeaux pour gâter votre maman :

Ps : (We love you) – Et c’est pour cette raison que nous vous avons concocté une chouette surprise : un weekend mère/enfant dans l’Hotel La Reine Jane à Hyères et à La Maison Plume en Normandie.  Une occasion parfaite de profiter pleinement des beaux jours ! (Voir le règlement ici)

Pour tenter votre chance, vous devez répondre à ces trois conditions cumulatives :

– être abonné à la newsletter Balzac Paris
– être détenteur d’un compte Balzac Paris
– vous inscrire dès à présent au jeu concours via la page rendez-vous

Idées cadeaux:

– Bracelet Poinçon 22 : Ce précieux bracelet met en exergue les relations mère-fille, ou l’attachement que vous voulez transmettre à l’autre : un bracelet sur cordon avec un cœur en or jaune 18 carats sur lequel est gravé « toujours » !

– Robe Yasmine : La robe parfaite qui illuminera votre garde-robe. Cette pièce d’exception a été confectionée dans des tissus de grandes maisons afin d’utiliser leur fin de stock dans une logique de consommation responsable.

– Sac Guillaume : Ce précieux vous fera penser à l’indémodable et authentique panier tressé. Sa chaîne dorée et son logo embossé soulignent sa féminité et son élégance. Il est parfait pour célébrer cet événement avec votre maman.

– Blouse Soline : Soline, c’est celle qui caractérise notre souci du détail. Son tissu 100% soie et son col V façon tunisien en font une pièce incontournable pour vous ou votre maman.

Pour découvrir l’ensemble des pièces de notre collection, nous vous donnons rendez-vous ici.

Bonne fêtes les mamans,

L’équipe Balzac Paris

Rencontre avec Angèle, fondatrice de « La Guinguette d’Angèle »

À l’occasion de la fête des mères, nous vous invitons avec le magazine Milk et La Guinguette d’Angèle accompagnées de vos chères têtes blondes à une matinée en toute intimité, dans le jardin de la douce Angèle. Au programme : visite du potager, gouter 100% healthy et savoureux dont Angèle a le secret, et découverte de la nouvelle collection Balzac Paris.

 

Nous vous proposons de plonger dans l’univers d’Angèle Ferreux-Maeght qui vous en dit plus dans cette interview exclusive :

 – Angèle, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Angèle Ferreux Maeght, je suis cheffe de cuisine et naturopathe, j’ai créé La guinguette d’Angèle , des petits restaurants bio et sans gluten, ainsi qu’un service de traiteur. J’écris des livres de cuisine aussi ! ( « Délicieusement Green » et « Les Nourritures bienfaisantes », des éditions Marabout )

 

– Comment est née votre passion pour la cuisine ?

Je ne pourrais pas me souvenir.. même toute petite, j’étais folle de nourriture ! en tous genres… les épices, les poissons, les trucs bizarres…

 

 – Pouvez-vous nous raconter l’histoire de « La Guinguette d’Angèle »?

Mes arrières-grands-mères avaient déjà des guinguettes, j’ai toujours cuisiné, et quand j’en ai fait mon métier, l’idée de ce nom en leur souvenir m’est venu naturellement. J’ai  d’abord commencé à animer des stages de detox pendant 7 ans, en même temps que mes études de naturopathie. Puis, grâce au monde de la mode qui m’a accueillie à bras ouverts,  j’ai développé mon petit service de traiteur, les restaurants etc… Tout est venu très naturellement !

 

– Manger sain, est-ce une priorité ?

Une chance plutôt ! la priorité est la conscience d’après moi. si on réfléchi un peu mieux à sa façon de consommer, de cuisiner, de manger.. c‘est déjà gagné ! Je n’ai pas un discours extrémiste, je ne pense pas que manger sain doit être une priorité, ni une raison de culpabiliser. Je pense que dans certaines situations, il faut lâcher prise et profiter pleinement de l’instant. Manger a un vrai rôle social. Lorsque je suis invitée, j’honore la cuisine de mon hôte quelle qu’elle soit,  mais  il est évidemment possible de combiner nourriture saine et convivialité, notamment quand on reçoit !

 

– Avez-vous des tips pour manger bon et bien lorsqu’on est pressé ou qu’on ne sait pas cuisiner  ?

J’aime beaucoup faire des salades en bocaux, je commence par mettre la sauce,  une base facile ( lentilles, riz, quinoa, sarrasin, pois chiche .. ) puis je fais des strates de légumes, en commençant par ceux qui se tiennent le mieux :  carotte rappée, concombre, artichaut ,petits pois, brocolis,  pommes etc.. et en terminant pour les plus fragiles (graines germées, pousses d épinard, herbes aromatiques … je l’embarque dans mon sac avec une fourchette , et avant de la manger, je la secoue comme un cocktail !

 

– ​Salée ou sucrée ?

Sulé ou Sacrée !

Un cookie qui sort du four avec une pincée de fleur de sel, ou un wok shiitake/kale avec un filet de sirop d’érable …

 

– Vos recettes sont aussi délicieuses que jolies, où puisez-vous votre inspiration ?

 Particulièrement dans mes voyages et dans la nature , les saisons nous offrent des magnifiques tableaux ! il suffit de puiser dans les plus jolies couleurs, les plus belles formes, le résultat est toujours génial !

 

– Est-ce que votre manière de consommer a évolué depuis que vous prêtez attention au « bien manger » ?

 Bien sûr ! c’est un cercle vertueux ! Lorsqu’on fait du bien à son corps, on a forcement conscience du bien-être de la planète.  Nous sommes intimement liés, donc nos choix de vie en découlent.

 


 

–  Un livre ?

« Les Adonides », un livre  illustré de 1975 dont les textes sont de Jacques Prévert , et les gravures de Miro… un chef d’oeuvre .
Ou sinon.. « Le Rouge et le Noir »  ou encore.. « Tintin » !

 

–  Un(e) artiste ?

George Braque , ses paysages du sud me font voyager, ses colombes me font rêver, et surtout … surtout, le bassin qu’il a fait en mosaïque dans la fondation de mon arrière grand père (Fondation Maeght) on s’y baignait avec mes frères quand les portes fermaient au public. 

 

–  Une personne ?

Puisqu’on est dans l’art (et que je viens de déjeuner avec lui..) AkiKuroda ; peintre japonais qui peint des planètes pleines de vie, des coquelicots poétiques..

 

–  Une tenue ?

Une robe fleurie des années 50, un sac en paille, une paire de créoles ( ou des cerises si c’est la saison !)  et pieds nus !

 

– Un lieu ?

Le jardin botanique (« Jardim Botanico ») de Rio au Brésil… les immense arbres, les singes, les paresseux, les paons, l’odeur des fleurs exotiques… quand je suis à vélo à Paris, qu’ il fait froid et que mon bout du nez est glacé, je m’imagine y être.. un rêve ce lieu !

 

– Et enfin, des plans sur la comète ? 

Oui! un nouveau livre avec Alain Ducasse et son chef du Plazza Athénée : Romain Meder, sur les fêtes végétales qui sortira à la rentrée, un programme TV en cours, et mon épicerie fine bientôt !

 

Pour rencontrer Angèle et participer à cette matinée du 26 Mai, venez vous inscrire au concours ici, 5 grandes gagnantes auront la chance d’être contactées.

Jessica Mulliez, l’art de moderniser la joaillerie

C’est dans l’intimité de l’Hôtel des Grands Boulevards que nous vous donnons rendez-vous le Jeudi 3 Mai pour rencontrer la lumineuse Jessica Mulliez, grande passionnée de joaillerie. Riche de son expérience, elle décide de laisser libre court à son imaginaire en créant la marque Poinçon 22 et en modernisant un bijou traditionnel : la médaille. Chargée de symboles et d’émotions, la médaille immortalise les moments forts et se transmet de génération en génération.

Partageant les mêmes valeurs et étant attachés à son univers, nous avons imaginé main dans la main avec la marque Poinçon 22 le bracelet « Toujours », à la fois unique et précieux.

 

Venez échanger avec Jessica sur sa nouvelle aventure et découvrir en exclusivité notre collaboration :

Jessica, pouvez vous vous présenter en quelques mots ?

« Je suis originaire de Lille et je vis à Paris depuis 2010. J’ai récemment créé Poinçon 22, une marque de médailles parisiennes en or 18 carats et pierres précieuses. »

 

Comment est née votre passion pour la joaillerie ?

« Je pense que les bijoux m’ont toujours attiré, avant j’en fabriquais moi-même et je les revendais dans des braderies ou lors de ventes privées. Plus jeune, mon père me ramenait souvent des bijoux atypiques de ses voyages et j’adorais qu’ils soient si uniques. Quand j’ai commencé à travailler pour des Maisons de joaillerie ma passion a évolué, j’ai tout de suite était fascinée par l’univers de la joaillerie dans sa globalité : que ce soit, la beauté d’un gouaché, la magie des pierres, les histoires des archives, le savoir-faire des artisans etc. je ne m’en lasse toujours pas. »

 

 

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de Poinçon 22 ?

« L’idée était de repenser la médaille pour la rendre plus contemporaine et désirable. Cet emblème joaillier depuis l’antiquité Romaine est la pièce de joaillerie pour une femme, une naissance, un baptême ou un mariage. Je dessine tous les modèles et leurs motifs avant que des artisans joailliers sélectionnés pour leur savoir-faire les réalisent en or 18 carats. La plupart des médailles Poinçon 22 sont personnalisables, chacun crée son bijou et son histoire. Chargées de symboles et d’émotions, elles immortalisent les moments forts et se transmettent de générations en générations. »

 

Comment vous êtes vous lancée dans cette jolie aventure de l’entreprenariat ?

« Je ne pensais pas lancer ma marque un jour, car j’aimais mon métier et je n’avais pas l’appel de l’entreprenariat. Tout cela est arrivé pendant un arrêt maladie assez long, ou pour m’occuper l’esprit j’ai réfléchit à une idée. J’ai vite été enjouée et motivée par une amie qui travaillait elle aussi sur son propre projet. À mon retour au travail, je n’étais plus en phase avec les attentes de mon entreprise de l’époque, et j’avais besoin de changer d’air pour me reconstruire. J’ai muri l’idée pendant un petit moment avant de me décider, sûrement trop pour ne pas avoir envie d’essayer. »

 

Certaines rêvent de se lancer mais la grande aventure peut faire peur, quelles sont vos tips pour sauter le pas ?

« L’entreprenariat est une dose journalière d’excitation et de peur. Pour sauter le pas je pense qu’il faut avoir une idée validée par son entourage, savoir comment vouloir mener ses débuts, et être prêt à sortir de sa zone de confort. C’est à ce moment-là que j’ai osé sauter le pas ! »

 


 

Où trouvez vous votre inspiration ?

« Je suis souvent inspirée par l’art, les vieux bijoux, des icônes féminines et élégantes … Mais au final je ne fonctionne pas avec des sources d’inspirations précises mais plutôt au coup de cœur, en discutant … Des idées me viennent souvent quand je ne suis pas au travail. »

 

Quels sont vos indispensables ou derniers coups de coeur ?

– Un livre : « La saga de l’Amie Prodigieuse »
– Un artiste : « Antoine Rose »
– Une personne : « Mon mari »
– Une tenue : « Ma tenue facile et préférée : un jean, une chemise, des boots ou baskets si je dois marcher et des médailles ! »
Un lieu : « La mer »

Pour participer à cette rencontre, nous vous invitons à vous inscrire directement ici.

Cadeau idéal pour la fête des mères, notre bracelet Balzac Paris x Poinçon 22 « Toujours », vous donnera peut-être la chance de gagner une belle surprise mère-fille … rendez-vous le 6 Mai!

Voir le règlement du jeu concours ici

 

 

La Nouvelle Collection : l’art de prendre son temps

Notre collection est une ode à la délicatesse pour une mode plus slow loin de la fast fashion pour vous proposer de consommer la mode autrement.

 

 

Direction le Vexin chez Alexandra qui nous accueille dans son havre de paix où nature et fleurs séchées ont le vent en poupe pour une vie plus slow. Pour en découvrir plus sur ce lieu, nous vous invitons à vous rendre ici. Cette idée donne le ton à notre collection d’Avril pour laquelle délicatesse est le maitre mot : « soyez simple avec art » ! Mais aussi « l’art d’écouter » ou « l’humour comme art d’exister » puisque prendre le temps loin des tumultes de nos vies quotidiennes c’est savoir apprécier le goût des vraies choses comme « un art de vivre » !

La team Balzac Paris a à cœur de vous proposer des pièces uniques et qui vous ressemblent avec un réel souci du détail et des imprimés exclusifs. Toutes nos créations sont imaginées et réalisées par nos stylistes et modélistes dans notre atelier parisien. Pour vous proposer des pièces au prix juste et de qualité, elles sont confectionnées au Portugal dans nos usines à taille humaine au savoir-faire irréprochable.

Ce mode de fonctionnement explique nos délais de livraison de 5 à 10 jours ouvrés. Nous savons que vous aimeriez recevoir vos commandes plus rapidement et sachez que nous travaillons d’arrache pied et main dans la main avec nos usines pour réduire ces délais et toujours vous satisfaire : Merci pour vos encouragements, remarques et critiques constructives  !

 

« soyez simple avec art », venez découvrir dès maintenant notre nouvelle collection : ici.

Enregistrer

La douceur de vie d’Alexandra, créatrice de Jeanne Paris

Lors du shooting de notre collection d’avril, nous avons ouvert les portes d’un havre de paix. Une maison dans laquelle les fleurs séchées se sont invitées jusqu’à la salle de bain. Cette maison, c’est celle d’Alexandra, notre hôte le temps d’une journée…

Passionnée par les fleurs séchées, Alexandra a su donner à sa maison, une âme qui ne ressemble à aucune autre. Et croyez-nous, nous nous y sentions comme chez nous ! C’est dans cette maison et plus précisément dans son atelier qu’Alexandra créé ses bouquets avant de les vendre sur sa boutique en ligne : Jeanne Paris.

 

 

Inspirés par sa douceur de vie et sa générosité, nous lui avons tout naturellement demandé de nous partager son histoire et son art de vivre :

 

Comment est née votre passion pour les fleurs séchées ?

« Peu de temps après avoir acheté cette maison, une amie est venue ici et m’a offert un bouquet de fleurs séchées. Je suis tombée amoureuse de ce bouquet, de ces couleurs… J’étais un peu restée bloquée sur le côté poussiéreux et un peu mortifère des bouquets séchés que j’avais pu voir dans ma vie. Par ailleurs, j’avais l’impression qu’on voyait toujours les mêmes variétés de fleurs (séchées), dont je n’étais pas particulièrement fan.

J’ai commencé à m’intéresser sérieusement aux fleurs en général, à acheter toutes les variétés, à essayer de les faire sécher et à voir ce que cela donnait. A ce moment là de ma vie, j’avais envie d’arrêter mon métier de directrice artistique, j’avais envie d’être plus souvent à la campagne qu’à Paris… Cet intérêt pour les fleurs est devenue une passion, les faire sécher, une obsession et c’est assez naturellement que je me suis posée la question d’en faire mon activité professionnelle. »

 

​Quels conseils nous donnerez-vous pour fleurir nos intérieurs ?

« Ah !!! Je suis toujours un peu mal à l’aise avec les questions « recettes ». Comme je suis une totale autodidacte en la matière, je fonctionne à « l’instinct ». Alors je dirais qu’il n’y a pas de règles, parfois, une seule fleur, une seule couleur, suffit à décorer et à donner de l’émotion. Moi je crois à l’émotion, si on aime un bouquet en le regardant alors il est juste…

Un bouquet de fleurs, c’est aussi le vase dans lequel il est installé et le lieux dans lequel il se situe… évidemment !!!! Un peu comme un vêtement ou un accessoire de mode… tout ne va pas à tout le monde, un bouquet peut être très beau mais ne va pas être cohérent partout… »

 

 

 

​Les fleurs, un art de vivre ?

 « Les fleurs, c’est de la nature chez soi et c’est apaisant… Comme je n’utilise aucun procédé chimique pour conserver les fleurs, même séchées, elles sont « vivantes » et en prises avec leur environnement. »

 

 Votre maison est un véritable havre de paix qui inspire la douceur de vie… Quel est votre secret ?

« Merci !! Ça me touche parce que c’est exactement ce que mon mari et moi voulions, une maison simple, chaleureuse, accueillante où les gens qui viennent se sentent bien. Je crois beaucoup à la sincérité et à la « cohérence ». C’est une maison de campagne, dans laquelle nous rentrons le plus souvent avec les chaussures pleines de terre, ce serait incongru de mettre de la moquette au sol, même si la tendance était à la « moquette », ce serait ridicule.

Je pousse un peu le trait bien sûr, mais c’est un point important, je ne voudrais surtout pas d’une maison où je demande aux gens d’enlever leurs chaussures en rentrant, cette simplicité participe du confort…

En terme de déco, nous avons préféré les matériaux anciens, bois, pierre, tomettes. Des meubles et des objets anciens, chinés. Je ne vais pas me faire d’ami(e)s mais je ne suis pas une lectrice des magazines de déco ou de mode, ils m’angoissent un peu avec leurs codes, leurs règles… je trouve que ça a trop tendance à uniformiser… »

 

La nouvelle collection de Balzac Paris s’inspire de « l’art de prendre son temps ». Est-ce que cela vous ressemble ?

 « J’ai toujours fait très attention à passer beaucoup de temps avec mes enfants, à prendre le temps de cuisiner, à prendre le temps d’être seule, de dormir beaucoup etc… Néanmoins c’était plus difficile à Paris, quand mes enfants étaient petits et que je travaillais beaucoup dans un milieu où tout va très vite. Mais je disais « Non » parfois pour privilégier ce besoin de « temps ».

Aujourd’hui à la campagne, je prends le temps de marcher, d’observer la nature, j’apprécie le silence et ça c’est très nouveau. »

 

 

 

Vos conseils pour prendre son temps et apprécier le goût des vraies choses ?

« Aie !!! encore une question « recette ». Peut être savoir dire « non », pour moi savoir dire « Non » à certaines choses c’est savoir dire mieux « Oui » à d’autres. Et puis cultiver sa curiosité, jamais je n’aurais pensé m’intéresser un jour aux fleurs, au jardinage… J’exagère mais je ne savais presque pas que la campagne existait… Mes parents m’ont transmis une chose merveilleuse, la curiosité… des choses, des gens et cela m’a permis de laisser de la place en moi à la surprise et au changement… »

 

Vos essentiels pour vous évader le temps d’un week-end à la campagne :

Un livre ? « Tous les Sagan, que j’aimerais relire… »

Une playlist ?

« Vienne » de Barbara
« Secret Garden » de Bruce Springsteen
« Chandelier » de Sia
« Elephant Gun » de Beirut
L’album « unplugged » d’Alanis Morissette
L’album « Samedi soir sur la Terre » Francis Cabrel
L’album « Babel » de Mumford & Sons
Et Laurent Voulzy parce que c’est Laurent Voulzy et que c’est comme ça !!!!

Une tenue ?

« Un jean, un tee shirt, un sweat shirt et des birkenstock avec ou sans chaussettes. J’aime énormément les vêtements et les accessoires, j’aime tous les styles vestimentaires quand ils sont cohérents avec la personne qui les porte. Je n’aime pas le déguisement, j’aime la sincérité.»

Une personne ?

« Mon mari, mon mari, mon mari.»

Une activité ?

« Visiter toutes les villes et villages alentours du lieu où je me trouve et goûter la cuisine du terroir.»

Un lieu ?

« L’Aveyron !!!!!! Domaine de Méjanassère à Entraygues sur Truyère, sublime !!!»

 

Pour découvrir l’esprit de ce lieu et notre collection du mois d’Avril, nous vous donnons rendez-vous ici.

 

 

L’Invitation : Mathilde Lacombe vous accueille à Reims

On ne la présente plus, reine de la box beauté et mum-preneur, Mathilde Lacombe vit aujourd’hui à 100 à l’heure entre Reims et Paris.

C’est au cœur de sa jolie ville de Reims, que Mathilde nous donne rendez-vous le temps d’une soirée le Jeudi 29 Mars chez Oma Coffee.

L’occasion rêvée de venir la rencontrer et (re)découvrir son parcours, ses conseils, ses inspirations, ses astuces beauté, forme et mode, elle pourra se dévoiler en toute intimité. Cette rencontre vous permettra également de rencontrer une partie de l’équipe Balzac Paris dont Chrysoline de Gastines, co-créatrice et directrice artistique de la marque. Au cours de cette soirée, nous vous présenterons en exclusivité des pièces de la collection d’Avril .

Si vous souhaitez participer à cet événement, venez-vous inscrire ici. Un tirage au sort aura lieu le 21 Mars, 10 grandes gagnantes seront contactées.

 

Vous souhaitez connaître les derniers coups de coeur Balzac Paris de Mathilde Lacombe ?  C’est par ici :

La blouse Maurine en broderie anglaise :  

« J’adore les tops avec des épaules travaillées, ça donne une belle allure. Je l’imagine hyper bien avec un petit short en jean vintage cet été pour casser son côté sage. »

 

Le sac César cognac embossé :

« Mon sac favori, la taille parfaite pour contenir plein de choses sans être trop gros. Je l’ai déjà en noir, il sera parfait en cognac pour mon dressing de printemps. » 

 

Les bottines Josepha façon python :

« Parfaite pour twister un look jean + tee shirt blanc ! »

 

Le pull Suzette bleu clair :

 

« Un de mes basiques depuis sa sortie, hâte de le découvrir en bleu ciel, une de mes couleurs préférées ! »

Si vous souhaitez adopter le même look de Mathilde Lacombe, rendez-vous ici, pour découvrir notre nouvelle collection.

Le nouveau cool ? Être une femme!

LE NOUVEAU COOL donne le LA de notre collection dévoilée ce Dimanche 4 mars. 

Balzac Paris signe une collection qui vous ressemble et qui vous illuminera toute cette saison. Vieille, jeune, petite, grande, menue, sensuelle, amoureuse, entrepreneuse, aventurière, joyeuse, curieuse, honteuse, joueuse, libérée, heureuse, célibataire, maman, trentenaire, voyageuse, chic, élégante, cool, belle, rebelle, classe… Et si le nouveau cool était d’être une femme ?

En cette journée internationale des femmes, les femmes (et même les hommes) de Balzac Paris se sont prêtés au jeu d’un shooting photo pour cette nouvelle collection. Des rires, des grimaces, des cheveux dans le vent, de la danse et toutes les générations sont à l’honneur sur nos photos.

Les mots de Chrysoline, Co-Fondatrice et Directrice Artistique :

« Et si le nouveau cool était d’être une femme ? Une femme qui s’aime pleinement et qui aime les autres ! Une femme qui vit sans complexe et sans diktat. Une femme qui marche main dans la main avec les hommes qui suivent avec entrain ce nouveau cool qui leur va si bien ! 

En mars, Balzac Paris vous met à l’honneur, vous les femmes qui êtes ce nouveau cool ! Vous êtes toutes des femmes Balzac Paris et c’est pour que vous vous sentiez bien dans votre corps de femme que nous imaginons nos vêtements. »

 

QU’EST-CE QUE LE NOUVEAU COOL ?

Nous vous laissons découvrir dans notre Journal Balzac Paris, la représentation du NOUVEAU COOL de l’équipe :

« Devenir la meilleure version de soi-même »  Laure
« Se faire confiance et être indulgent avec soi-même » Cécile
« Être en phase avec soi même, une personnalité unique et avoir à cœur de la partager avec les autres » Élodie
« Pouvoir rêver sans se modérer » Justine
« Se lancer des défis et se dépasser » Marie

« Rire à n’en plus finir » Mathilde
« Vivre jusqu’à plus soif » Morgane
« Vivre de rigolades et de bienveillance » Alice
« Le désir d’être soi-même, être libre, le nouveau cool c’est vous ! » Olivier
« Se sentir toujours belle et élégante, même dans une tenue décontractée ! » Coline
« C’est cool d’être une femme, surtout en France (beaucoup n’ont pas les mêmes libertés) pour cette liberté d’agir, de mouvement, de penser et de s’habiller. Nous avons la joie infinie de transmettre la vie et de découvrir l’immensité de l’amour maternel. »  Anne-Marie

 

« Toujours voir la vie du bon côté. » Marie-Camille
« Vivre de manière juste » Clara
« Pouvoir s’habiller comme on le souhaite, se sentir bien, belle. Etre intemporelle. » Wendy
« Ce n’est pas toujours cool d’être une femme mais ce qui est cool, c’est la féminité, la douceur, le service et être à l’écoute. » Colette
« Le nouveau cool c’est affirmer ses choix sans avoir peur du regard des autres. » Charles

 

Et vous quelle est votre vision du NOUVEAU COOL ? N’hésitez pas à nous partager vos photos sur notre communauté #vousenbalzacparis ! Et si vous aussi vous souhaitez adopter l’esprit NOUVEAU COOL, rendez-vous ici.

 

RENCONTRE AVEC BRUNE CONSTANCIA

Vous l’aviez connue lors d’un atelier style vestimentaire et morphologie et vous souhaitiez en savoir plus sur Brune Constancia, découvrez son univers à travers cette interview exclusive pour le Journal de Balzac Paris.

 

 

Parle-nous de ton parcours, comment as-tu créé ton agence ?

Diplômée d’un Master 2, j’ai évolué dans le monde de l’art, de l’événementiel et de la communication pendant près de 4 ans. Ces expériences m’ont permis de réaliser que j’avais une véritable vocation pour le domaine artistique et le contact humain. J’ai ainsi décidé de changer de vie et me reconvertir professionnellement.

À travers différentes recherches, je suis tombée sur le conseil en image qui m’est apparu comme une révélation ! J’ai ainsi suivie une formation certifiante pour devenir Consultante en Image personnelle et Personal Shopper.

Grâce au soutien de mon entourage et de mon mentor Lyly Lemêtre, véritable pionnière du Conseil en Image, j’ai créé mon agence de Conseil en Image « Brune Constancia ». Je prodigue des conseils aux femmes et aux hommes en quête de bien-être personnel et je propose des offres adaptées aux entreprises.

En parallèle, je tiens aussi un blog, L’œil de Brune, dans lequel je mets en lumière les valeurs et les bienfaits du Conseil en Image à travers des conseils basés sur des techniques professionnelles.

Qu’est ce que le Conseil en Image et en quoi est-ce différent du relooking ?

Le Conseil en Image est la valorisation du capital visuel d’une personne ou d’un groupe en harmonie avec sa personnalité, ses goûts, ses valeurs et son mode de vie. 

Il s’agit d’aider des femmes et des hommes à révéler leurs atouts naturels au cours d’un accompagnement entièrement personnalisé. Cet accompagnement se fait à travers plusieurs étapes de changement qui vont s’opérer tant sur le plan émotionnel que physique. 

Le Conseil en Image s’oppose au Relooking car son objectif n’est pas de transformer un individu et de surfer sur les tendances mais de le sublimer en projetant une image cohérente avec sa personnalité. Votre image vous appartient et le Conseil en Image vous permet une harmonisation entre votre bien-être intérieur et extérieur.

Quels ateliers proposes-tu ?

Je propose des prestations à la carte et des formules pour valoriser l’image d’une personne ou d’un groupe : Une étude colorimétrique, un diagnostic morphologie/silhouette, un diagnostic style vestimentaire, un tri de garde robe, un accompagnement shopping, un atelier visagisme, un atelier communication/maintien et posture.

Ainsi que 3 types de formules : une formule « Sublimer votre style », une formule destinée aux « entreprises/événements » et une formule « Conseil en Image complet ».

Pour en savoir plus sur les prestations et les formules, c’est par ici.

 

L’habit ne fait pas le moine mais…

Il correspond à votre personnalité et véhicule votre propre identité. Votre style vestimentaire est un outil de communication puissant et peut déterminer ainsi vos rapports aux autres et influencer vos échanges. Il révèle votre image. Il est emprunt de votre histoire personnelle, de vos goûts, de vos influences, de votre environnement, de votre mode de vie, de vos valeurs… Respecter votre style, c’est écouter votre harmonie profonde en dehors des différentes tendances pour être en mesure d’adapter votre look à chaque événement ou étape de votre vie. Si votre style est en accord avec votre personnalité, votre communication sera optimale et vous permettra d’atteindre vos objectifs.

Ton icône du chic

Je n’ai pas une icône en particulier, je préfère parler en terme de style. J’ai toujours été sous le charme du style romantique et naturel de Laetitia Casta.

Si nous ne devions garder qu’un seul produit mode dans notre dressing lequel nous conseilles-tu ?

L’important est de posséder de bons basiques dans son armoire. Un Trench, une veste, un manteau, un tailleur. Privilégiez des matières nobles et de qualité pour ces pièces intemporelles.

Ton fashion post-scriptum

Pour affronter cet hiver, osez porter des couleurs car elles sont remplies d’énergie et émettent de puissantes vibrations pour vous donner de la vitalité et vous aider à recharger les batteries.

Un objet

Mon flacon d’huile essentielle de menthe poivrée qui m’accompagne partout et me redonne de l’énergie en cas de fatigue.

Un livre

« Vous pouvez être ce que vous voulez être » de Paul Arden. C’est un guide « qui permettra aux timides talentueux de penser l’impensable et de rendre possible l’impossible ». Un vrai boosteur d’énergie emprunt de bons conseils pour entreprendre.

Une citation

« Une image vaut mille mots » Confucius

Et enfin, des plans sur la comète ? 

Dans mes rêves les plus fous, je désirerai créer ma marque de vêtements avec des matières nobles et de qualité, dans le cadre d’un projet qui correspond à mes valeurs.

Balzac Paris x Amélie du Chalard

Nous avons rencontré Amélie du chalard au sein de sa galerie Zeuxis, située dans le 9ème arrondissement de Paris. La fondatrice de la galerie d’art, Zeuxis, déploie dans son logement des oeuvres d’artistes envoûtantes, élégantes et abordables. Elle souhaite donner un nouveau souffle à l’art contemporain.

Parcours, inspirations, mode, projets, Amélie s’est livrée pour nous et nous vous proposons de découvrir cette interview, en exclusivité, dans notre Journal Balzac Paris.

 

 

Parle-nous de ton parcours, comment as-tu créé Zeuxis ?

La genèse c’est mon atavisme familial : une maman sculpteur et une famille ​très sensible aux oeuvres et proches des artistes (à nos 18 ans on ne nous offre pas une belle montre mais un tableau…). En revanche, j’ai commencé à travailler en banque d’affaires (influence paternelle cette fois-ci !) où j’ai pu m’offrir beaucoup d’oeuvres et constater surtout que tout mon environnement de banquiers et d’avocats avaient les moyens, aimaient les belles choses mais ne mettaient pas les pieds dans les galeries traditionnelles…dont le format n’a pas bougé depuis 40 ans. Froides, élitistes, peu de choix, difficile de s’y projeter, pas toujours de transparence sur les prix, etc. L’idée était donc de repenser leur format et de les rendre plus accessibles et chaleureuses. 

Comment décrirais tu ta nouvelle galerie ?

C’est la Galerie d’aujourd’hui ! Nous avons avant tout un format innovant qui combine un pilier digital (le site : zeuxis-art.com) et un pilier physique, les Art Rooms, qui font vraiment notre spécificité. Une Art Room c’est un espace d’exposition habillé comme s’il était habité : nous montrons donc des oeuvres en situation dans un salon, une chambre, une cuisine, etc. 

Notre ADN est essentiellement l’abstraction : nous représentons une soixante d’artistes autour de cet univers, tous médiums confondus (sculpture, peinture, mobile, oeuvre sur papier, vidéo, etc.). Nous souhaitons aussi remettre l’esthétisme au coeur de notre sélection (et pas seulement la démarche artistique qui a pris un poids trop important à notre goût). 

Zeuxis, c’est l’art pour soi et chez soi et pas planqué dans un port franc…et c’est la raison pour laquelle nous souhaitons remettre les oeuvres à leur place, dans un endroit chaleureux !

 

 

La bonne adresse du quartier ?

The Cure, 34 rue Notre Dame de Lorette, un restaurant d’humeur, hyper charmant où le menu propose différentes formules en fonction de votre humeur. C’est délicieux. 

Où trouves-tu ton inspiration ?

En répondant vite je dirai une bonne séance de course à pieds (je cours beaucoup) : vous réfléchissez avec vous même, ça vous nettoie, ça vous inspire, ça vous fait avancer. En prenant plus le temps, je suis inspirée par les belles choses, les choses qui ont une espèce d’âme : un petit objet chiné, une rencontre inattendue, une porte en bois patinée dans la rue, un spectacle de danse de Pina Bausch, une belle oeuvre évidemment…

L’habit ne fait pas le moine mais…

…la peinture fait l’artiste !

Ton icône du chic ?

Anna Mouglalis

 

 

Y a t’il un lien pour toi entre la mode et la décoration ?

Spontanément je dirai non (je ne me considère pas comme mode mais j’adore la décoration…) mais en même temps : La mode c’est la « décoration de soi » non ?… La mode est mise en valeur par une belle décoration… Il y a des modes en décoration… Donc surement !

Quelle est ta tenue fétiche ?

Une robe plutôt courte noire ou bleu marine, en soie, avec des collants 40D et des petites baskets. 

Un livre ?

La biographie de Giacometti qui vient de sortir (par Catherine Grenier)

Une citation ?

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » (Mark Twain)

Et enfin, des plans sur la comète ? 

Pleins de comètes en vue….voyages, découvertes d’artistes, projets pour Zeuxis, etc.

Collection responsable, la 4ème édition

Quelques jours après la mise en ligne de la quatrième édition de notre collection responsable, nous vous proposons de découvrir les mots de Chrysoline, Co-Fondatrice et Directrice Artistique de Balzac Paris :

« Lors d’un événement Balzac Paris vous m’avez posé cette question : « la Collection Responsable, est-ce un outil marketing? ».  Ces quelques lignes sont l’occasion pour moi de vous expliquer que notre Collection Responsable s’inscrit avant tout dans une démarche globale pensée avec authenticité… Depuis les débuts de Balzac Paris, nos créations sont imaginées dans notre atelier parisien où stylistes et modélistes travaillent main dans la main pour vous proposer un produit au tombé parfait et au sizing irréprochable. Un produit dont vous ne vous lasserez pas et qui vous suivra au fil des années… Nos productions sont ensuite réalisées en Europe dans des tissus français et européens de qualité que nous choisissons avec attention. Depuis nos premiers pas, nous tenons également à vous proposer des prix justes et des chaînes de production proportionnelles à notre communauté, nos productions augmentent avec vous ! On peut dire que nous grandissons ensemble!  

C’est en échangeant avec nos différents fournisseurs et en découvrant les tissus non utilisés de nos anciennes pièces qu’est née l’envie de vous proposer une Collection Responsable 2 fois par an, une collection qui nous ressemble… Réinventer vos pièces préférées en utilisant des tissus et des cuirs restants pour vous les proposer à prix plus doux. Un pari qui est devenu un véritable rendez-vous au fil des années… Merci d’être de plus en plus nombreuses à croire en cette démarche qui nous est chère ! Tout cela ne serait pas possible sans vous.

Aujourd’hui, l’équipe est très heureuse de vous présenter la 4ème Collection Responsable de Balzac Paris ! J’aimerais vous en dire plus mais surtout vous inviter dans les coulisses au rythme des machines à coudre et du ballet des essayages sur des « vraies filles » pour des créations confiées à des mains expertes, pour faire de chaque produit Balzac Paris un produit juste et bien pensé…

A très vite, »

Chrysoline De Gastines

Collaboration d’exception Balzac Paris x Marceline

« Un coup de coeur depuis le début pour les sweats littéraire, une rencontre toute naturelle, et ce goût commun pour les objets précieux et délicats qui ont donné naissance à la création de 3 sautoirs ornés de citations sur l’Amour, la Beauté, et le Bonheur. » M. de Colnet

Vie trépidante d’une maman entrepreneuse, Maï s’est prêtée au jeu de l’ITW tac au tac :

l’habit ne fait pas le moine mais…
Certes, mais il sublime tellement les femmes !
Ton icône du chic 
Inès de la Fressange pour son élégance et simplicité de looks.
Ton fashion post-scriptum
Porter des intemporels twistés avec des pièces plus affirmées.
Un objet
Mes 3 joncs en or rose (collection Marceline Or) qui représentent mes 3 mini boys, je ne les quitte plus
Une citation
« Il faut regarder toute la vie avec des yeux d’enfant » (Henri Matisse)
Ton Noël 2018
Famille, feux de cheminée, tenues cosy, ralentir…
Ton vœux le plus fou
Aller sur la lune, moon love, un rêve de petite fille…
Merci Maï, notre collection d’exception est à retrouver en ligne dans la catégorie NEW IN

La Maison de Famille Balzac Paris

J- 1 

Plus que quelques heures avant l’ouverture de notre​
Maison de Famille Balzac Paris.
On trépigne !​

Le 9 et 10 Décembre, nous vous accueillons de 10h à 19h à l’espace STAGE du Terrass Hôtel.
A cette occasion, nous vous révélons nos très ​belles surprises qui rythmeront nos festivités​.
 
 

 
.
Atelier cooking
Régalez vos papilles avec l’atelier pâtisserie pour petits et grands.

Samedi et Dimanche : 15h à 17h
OFFERT PAR NOTRE TEAM

Atelier DIY
Dévoilez votre personnalité créative lors d’ateliers DIY avec Marie Claire Idées.
Samedi et Dimanche : 10h30 – 14h – 15h30 – 17h
OFFERT PAR NOTRE TEAM
 
Atelier manucures
Profitez d’un pur moment de détente avec MANUCURIST
Samedi et Dimanche : de 10h à 19h
OFFERT PAR NOTRE TEAM
 
Atelier sapins de Noel
Dans une démarche de Noë​l responsable, My Troopers vous offrira la possibilité de
commander votre sapin directement sur place et de vous le faire livrer chez vous le jour même !

125×150 cm à 35 euros
175×200 cm à 45 euros
 
Happy Tombola by Balzac Paris​
Avec Balzac Paris c’est Noël avant l’heure ! Participez à notre tombola et soyez l’heureux
gagnantes de cadeaux  ​« by nous » ♥
 
Surprises Surprises
Afin de vous gâter comme il se doit en cette fin d’année ! Nous glisserons 3 tickets​ d’or
exceptionnels dans les commandes réalisées à notre Maison de Famille Balzac Paris. 
 .
Dur de résister à notre pluie de surprises ? 
Suivez nous vite sur Instagram et Facebook. Nous pourrions vous annoncer de belles réductions à
valoir pendant ses deux jours Slow Christmas.
 
On vous dévoile tout dès demain au 14 Rue Joseph de Maistre, 75018 Paris.