Rencontre avec Chrysoline
Entre vous & nous

Rencontre avec Chrysoline

Chrysoline

Si tu n’avais pas oublié la clé de ton appartement à l’intérieur un soir de semaine de Novembre 2010, oú serais-tu aujourd’hui?

G O D j’en aurais pleuré (il faut dire que la note du serrurier est toujours un brin salée). Et aujourd’hui, cette clé est à l’origine de Balzac Paris et du fait que je vous ai proposé de participer à l’aventure avec moi ! Où serais-je aujourd’hui ? J’ai envie de dire ici, avec vous, pour Balzac Paris. Tous les chemins mènent à Rome n’est-ce pas ? On en aurait emprunté un diffèrent, c’est tout !

Pourquoi es-tu indispensable à Balzac Paris?

Je suis une fille ! What else ? On a beau dire, les filles ça sert et non “les filles c’est nul” comme dirait Florence Foresti. J’ai une sensibilité mode et une imagination débordante. Et je vous ai soufflé l’idée de Balzac Paris.

Quels sont les points positifs de travailler avec deux mecs? Y a-t-il des points négatifs?

Ce que je préfère dans l’idée de travailler avec des garçons  c’est que lorsque le ton monte (un peu) pour des raisons X ou Y vous passez très vite à autre chose. NEXT, comme dirait Victorien. C’est à ça que l’on voit que vous n’êtes pas des filles : les petites histoires très peu pour vous. Plus concrètement ,vous adorez Excel et ses formules bizarres quand moi, ça me donne des boutons. Nous avons chacun nos spécificités : on ne se tire pas dans les pattes! Pour les points négatifs (désolée Charles), c’est que vous ne comprenez pas toujours le potentiel d’un imprimé ou d’un vêtement et est pourtant celui que toutes les filles s’arrachent.

amis

Quels produits rêves-tu de lancer avec Balzac Paris?

Je suis une mordue de chaussures et de sacs comme beaucoup de filles : n’est-ce pas ? Ainsi, j’aimerais en créer pour Balzac Paris.

sac

Quel styliste rêves-tu qu’elle sonne à la porte de Balzac Paris pour proposer ses services?

Isabel ! C’est toi ? J’aime ce que cette femme dégage. En commençant par son côté sympathique, son sourire et sa dégaine bien à elle.

Selon toi, quelle serait la meilleure collab’ pour Balzac Paris?

Nous avons des projets sur le feu donc je ne vous en dis pas plus. Mais, pour moi, une bonne collaboration se fait lorsque deux marques ou deux personnes ont envie de travailler ensemble. Il ne faut pas que cela soit à sens unique.

Quelle autre marque de mode aurais-tu aimé créer?

APC ! J’adore, quel talent ! Rien d’extravagant, du classique, du chic. Les clients sont fiers de consommer chez APC pour ce que la marque dégage.

Bonton, Bonpoint, Soeurs… Je suis fan de l’univers de l’enfant. Je craque régulièrement chez les kids. Inutile de vous dire qu’aller se balader dans ces magasins est un vrai bonheur : on s’inspire, ça sent bon et on pourrait même demander à acheter les sacs en papier tellement tout est bien pensé.

Comment imagines-tu Balzac Paris dans 10 ans?

Le principal pour moi est que mon amour avec Victorien (mon mari) soit intact et que mon amitié avec Charles aussi. Je pense sincèrement que c’est la base pour que dans 10 ans Balzac Paris soit une marque de mode qui résonne dans toutes les têtes en France et à l’étranger et que notre pari de : QUALITY NOT QUANTITY ait fait ses preuves.

Comment sens-tu la vente de Mars?

Bien : Très bien !? J’y vais à tâtons… Je suis bleue marine des produits que nous avons confectionné mais est-ce que vous me suivrez ? Vivement mars !

Tu dois offrir un nœud papillon à une personnalité, tu choisis qui? Pourquoi?

STROMAE of course, je suis dingue du bonhomme, de son univers et de son humilité.

L’appartement de tes rêves? Décris le nous

Vous avez du temps ? Je travaillais au Marie Claire Maison avant ainsi les beaux appartements j’en ai vu passer : quel plaisir ! Je vous guide vers le site qui me fait rêver et sur lequel il y a le/les appartements de mes rêves. Mais si je dois vous aiguiller un peu je dirais : de grandes pièces à vivre, une cuisine ouverte sur le salon, un beau parquet poncé… Des meubles chinés, une terrasse sur les toits ! Beaucoup de nous, des potes, des kids et la famille : un endroit dans lequel on se sent bien.

lit

Ton odeur préférée? 

Mon parfum Bonpoint, la bougie Dyptique à la figue, l’odeur d’un gâteau dans le four… ET ces odeurs familières qui nous rappellent qu’on est bien chez soi.

parfum

Une bonne musique? Dans quelle boite?

Prière Païenne de Céline Dion, Moquez-vous ! Le coup de foudre a eu lieu quand j’étais petite et que je pensais que son accent était fait exprès : quel fou rire. Dans quel boîte ? HUM il faut y aller pour qu’une boite branchée nous passe du Céline Dion. Je vais opter pour chez moi.

Deux expressions (je sais qu’il y en a plus) que tu utilises? Traduction STP

C’est la vie ! Que vous employez aussi tous les deux à toutes les sauces et qui fonctionne pour tout et n’importe quoi : les pâtes, le soleil, Balzac… ET j’en passe !

Ascendant. Par exemple dire de quelqu’un qu’il est « beau gosse ascendant il se la raconte ». Enfin je me comprends…

Pourquoi tu n’aimes plus les huitres? On aurait pu se faire une douzaine ce midi…

Mais j’aime les huîtres, c’est elles qui ne m’aiment pas. Mais je suis certaine que lorsque je vais te dire que j’aime les burgers ça fera l’affaire.

burger

Balzac Paris

Commentaires

laissez nous un petit mot

LAISSER UN COMMENTAIRE :